Contenu

Les agents des préfectures mitigés après la réforme des services déconcentrés

Rien de surprenant aux yeux des syndicats. Les résultats du premier baromètre social des préfectures révèlent, notamment, un certain malaise de leurs agents après plusieurs mois de réforme de l’organisation territoriale de l’État. Analysé par le ministère de l’Intérieur avec l’institut BVA, ce baromètre fait suite à une enquête réalisée l’été dernier auprès des agents des préfectures, des sous-préfectures et des nouveaux secrétariats généraux communs départementaux (SGCD). Au total, 8 187 agents y ont répondu, soit un taux de participation de 31 %.
Lire l’article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics.