Contenu

Le CTM du 19 novembre 2020 dit « STOP à la destructuration des DREAL »

Après avoir été versées dans le pot de l’interministérialité débridée, avoir subi des suppressions drastiques d’effectifs et de missions, les DDT(M) sont menacées de perdre leur statut de direction de plein exercice via la création des Secrétariats Généraux Communs, et se transformer en services de préfecture.

Après disparition de la DEAL Guyane par absorption par une nouvelle préfecture « toute puissante », l’ensemble des DEAL en prend le chemin via la création de ces mêmes Secrétariats Généraux Communs en Outre-Mer.

Après des genèses souvent compliquées, des restructurations/recompositions continues, l’ensemble de nos Etablissements Publics sont soumis à des pressions budgétaires intenables débouchant sur des plan sociaux qui n’osent dire leur nom.

Alors que l’avenir des Directions Interdépartementales des Routes est remis en cause sous la pression budgétaire qui leur est imposée et les perspectives étudiées de privatisation ou de transfert aux collectivités.

Lire la suite