Contenu

Yves Veyrier : « Pour gagner ! »

L’année dernière à cette même époque se profilaient les fêtes de fin d’année. Mais déjà, pour d’autres raisons, nous savions que cette période ne serait pas de tout repos, que cela ne serait pas la « trêve des confiseurs », comme on y aspire en ce début d’hiver. Particulièrement pour les salariés et militants syndicalistes engagés dans la mobilisation – depuis le 21 septembre 2019 avec le rassemblement de la confédération FO place Denfert-Rochereau – et la grève, qui avait débuté le 5 décembre, contre le projet de système universel de retraite par points : nous avions en effet dit qu’il n’y aurait pas de trêve !

Ce mois de décembre 2020 demeure, malheureusement aussi, sous le régime de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques et sociales. Partout, dans tous les secteurs, nos syndicats et militants sont mobilisés pour défendre, dans ce contexte si difficile, l’emploi, en exigeant notamment des contreparties aux aides publiques sous toutes les formes, contre les licenciements, les effets d’aubaine et les calculs financiers profitant aux actionnaires… pour venir en aide aux salariés isolés confrontés à des ruptures d’emploi, pour soutenir les salariés saisonniers comme ceux de la culture, du spectacle, de l’événementiel, des hôtels, cafés et restaurants, qui ne demandent qu’une chose : voir leurs emplois, leur rémunération préservés et pouvoir travailler.

Lire la suite