Contenu

Une indemnité télétravail plafonnée à 220 euros annuels et sans seuil de déclenchement

L’indemnité, dont les agents publics doivent prochainement bénéficier, sera de 2,50 euros par jour de télétravail dans la limite de 220 euros annuels, soit 20 euros par mois. Le projet initial de l’exécutif retenait le principe d’un plafond à 10 euros par mois. À noter aussi la suppression du seuil de déclenchement de l’indemnité à partir de 35 jours de télétravail par an initialement prévu.

Les contours de la future “indemnité télétravail” des agents publics se précisent. Jeudi 1er juillet, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a en effet présenté aux représentants du personnel et des employeurs les arbitrages du gouvernement sur cette indemnisation des frais de télétravail. Des annonces faites à l’occasion d’un nouveau groupe de travail sur le projet d’accord relatif au télétravail qui sera soumis à la signature le 13 juillet.

Lire l’article d’Acteurs publics