Contenu

L’architecture du panier de soins interministériel se précise

La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) vient de donner de nouvelles indications sur l’architecture du futur “panier de soins” interministériel. Celui-ci serait composé d’un socle de base et d’options. Les agents seraient libres de souscrire ou non aux options proposées dans les contrats collectifs de protection sociale complémentaire conclus par leurs employeurs.

La négociation se poursuit sur la réforme du régime de protection sociale complémentaire (PSC) des agents publics de l’État. La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) organisait, ce mardi 7 septembre, un groupe de travail sur l’architecture du futur “panier de soins” interministériel. L’occasion pour le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques de donner de nouvelles indications quant au cadre envisagé.

Lire l’article d’Acteurs publics