Contenu

Interview d’Yves Veyrier enregistrée dans le cadre d’Expression directe

Clarisse Josselin : Un accord a été trouvé sur le télétravail, le patronat voulait qu’il ne soit "ni normatif, ni prescriptif", qu’apporte donc de concret cet accord ?

Yves Veyrier : Tout d’abord, la formule « ni normatif, ni prescriptif » est celle du patronat qui est entré dans cette négociation à reculons. Il n’en voulait pas du tout d’accord ! Sur un dossier qui préoccupe beaucoup, beaucoup, de salariés aujourd’hui, en lien avec la situation sanitaire qui fait que beaucoup de salariés se sont retrouvés à travailler à domicile en télétravail...

Lire la suite