Contenu

Arrêts maladie : la Cour des comptes appelle à serrer la vis dans la fonction publique

Face à une “tendance haussière”, des actions “résolues” doivent être entreprises pour “limiter” les arrêts maladie de courte durée, explique la Rue Cambon dans un rapport publié ce jeudi 9 septembre. Le total des arrêts maladie correspond à l’activité annuelle de 240 000 à 250 000 agents, engendrant un coût de quelque 11 milliards d’euros.

Le sujet est sensible et (souvent) propice à de nombreux raccourcis mais il est urgent que l’État le prenne à bras-le-corps, selon le Cour des comptes. “L’enjeu de la maîtrise des arrêts maladie est d’une telle importance pour la qualité du service public, à de nombreux égards, pas seulement financiers et fonctionnels, que la mobilisation des pouvoirs publics, qui s’amorce, doit être renforcée”, souligne la Rue Cambon dans un rapport publié jeudi 9 septembre et consacré à la rémunération des agents publics en arrêt maladie [cliquez ici pour consulter ce rapport]. Un sujet intrinsèquement lié à la problématique de l’absentéisme dans la fonction publique.

Lire l’article d’Acteurs publics